Le Paint-Horse, un cheval mythique !

Cortez, Comanches, pionniers… en quelques noms se dessinent les prémices de l’histoire du paint-horse : les premiers chevaux colorés arrivés en Amérique par bateau deviennent rapidement la monture favorite des Amérindiens grâce à leurs robes uniques et flamboyantes tandis que les éleveurs sélectionnent des chevaux dociles, rapides et robustes.

Le paint-horse, issu de cette sélection, présente aujourd’hui une morphologie caractéristique : il toise en moyenne entre 1,45m et 1,60m, possède une tête plutôt petite et très expressive, un dos court, une arrière-main puissante… On distingue les robes tobiano, overo, tovero et solid ; selon la combinaison du blanc avec la couleur (noir, bai, sorrel, grullo, palomino…).

A l’heure actuelle cette race suscite énormément d’engouement aux Etats-Unis (2e association de race) et trouve de plus en plus d’amateurs en France (le Paint-Horse y est reconnu depuis 2005). Car le paint-horse est un cheval très polyvalent qui fait un excellent compagnon tant pour les loisirs que la compétition western, la randonnée ou encore l’attelage ou l’équitation classique. Mais il s’agit avant tout d’un cheval au tempérament hors-pair, ce critère ayant été au coeur de la sélection opérée depuis la naissance de la race.